• Leçon 42 Je lis, j'écris

     

    JOUR 1:

     

     

     

    JOUR 2:

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    sabine
    Mercredi 13 Mars à 17:16

    coucou, je m'interrogeais aussi sur cette méthode pour l'année prochaine qu'elle est ton avis pour cette année. J'ai aussi des gs cp du coup je me demandais pour l'autonomie car le fichier d'exercice ne permet pas de les laisser en autonomie et ansi de s'occuper des gs

     

    merci pour ta reponse

    sabine

      • Mercredi 13 Mars à 21:58

        Bonsoir Sabine,

        Tout d'abord en ce qui concerne l'organisation de la classe avec des GS, cette méthode n'est ni plus ni moins pratique qu'une autre; dans le cahier d'exercices "je lis, j'écris" il n'y a pas du tout les activités habituelles des fichiers liés aux manuels de lecture (ce n'est pas un mal je crois...), il y a surtout de l'écriture puis assez vite des manipulations sur la phrase et des écrits personnels. J'ai un exemplaire et je m'en inspire mais les élèves font leur page d'écriture sur le cahier du jour, ils n'ont pas ce cahier d'exercices. Personnellement je m'organise ainsi: Début de matinée avec les CP pour les leçons de maths et de lecture pendant que les GS sont sur des ateliers et des brevets en autonomie ou avec l'Atsem. Puis les CP tournent en autonomie sur 4 ateliers de lecture/écriture: dictée autonome (j'ai fait un article à ce sujet et publié mes dictées en lien avec la méthode), écrit court (phrase personnelle), jeux de lecture (loto des sons ou autre) et enfin création d'un lexique à partir des mots nouveaux (lexique qui peut servir ensuite de support pour les écrits courts). C'est de la théorie car en pratique ils n'arrivent jamais à faire les deux derniers ateliers (pas le temps).

        Pour la méthode, elle est syllabique donc -c'est un avis personnel mais que l'expérience m'a confirmé- elle est extrêmement logique et efficace. Les élèves même moyens lisent déjà couramment avec un niveau de compréhension excellent. (Il faut laisser de côté les clichés sur la méthode syllabique=lecture mécanique sans compréhension. Là n'est pas ta question donc je ne m'y attarderai pas mais cet argument est sans valeur. Le niveau de compréhension d'un élève n'est pas à mon sens lié à telle ou telle méthode mais au bagage lexical de l'élève et à sa "culture langagière"). Je vais bientôt publier un article pour faire le point sur ce manuel, mais d'emblée je peux te dire que ton choix est excellent!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :